>

 

Lettre ouverte aux irresponsables



Cette lettre "ouverte" est destinée, comme l'indique son titre aux personnes irresponsables qui envisageraient l'acquisition d'un chaton chez nous.

 
J'élève des Sibériens depuis 2008 - 94 chatons sont nés chez nous jusqu'à présent.
99% des décès chez MES chats (oui, même si vous les avez payés, ils restent toujours, dans mon coeur et ma tête, MES chats) sont dus à l'inconscience de leurs nouveaux propriétaires.


Ces mêmes nouveaux propriétaires qui ont décidé que leur chat serait bien mieux s'il pouvait sortir en toute liberté - "un chat, ce n'est pas fait pour vivre enfermé, n'est-ce pas ? un chat, c'est fait pour vivre dehors, voyons !"

Allez leur demander (là où ils sont maintenant...) s'ils ont été vraiment plus heureux de vous rapporter quelques souris ou oiseaux vivants pendant 12 mois (maximum) plutôt que de jouer avec des souris en peluche et de profiter de vos câlins et de votre amour pendant 15 ans (minimum) !

Alors, je vous le dis tout net, même s'ils ne m'appartiennent plus une fois que vous les avez payés (oui, j'insiste sur le mot, car je sais que d'aucuns le diront ou le penseront !) et que, théoriquement, vous en faites ce que bon vous semble, je ne les mets pas au monde (oui, j'assiste à chaque mise bas et je les prends en main dès leur naissance), je ne les soigne pas, les nourris pas, les sociabilise pas au mieux (pour vous donner le "meilleur" chaton du monde - ce n'est pas moi qui le dis mais bien certains de mes acheteurs, sensés, eux), ne leur donne pas tout mon amour... pour que vous les laissiez se faire écraser, disparaître, anéantir...

Je viens une fois de plus, une fois de trop !, d'apprendre la disparition (pas le décès, la disparition, ce qui, pour moi, est encore pire...) d'un chat d'un an et demi - je cite ses propriétaires : "le fripon s'est sauvé du jardin, il y a trois semaines... - où est-il maintenant "le fripon" ? enfermé quelque part en train de "crever" de faim et de soif ? écrasé ? emmené dans un laboratoire pour servir de sujet d'expérience ?

 Alors, le prochain (ou la prochaine) qui me pose la question fatidique : "Est-ce qu'on peut le laisser sortir ? , je pense bien que je vais l'atomiser !


Les chats de race ne sont pas plus capables de vivre dehors sans surveillance que vous ne l'êtes de dormir à la belle étoile ou de courir tout nus dans la jungle.

Donc, si vous avez l'intention de laisser sortir votre futur chat sans surveillance, en toute liberté, passez votre chemin, ne venez pas chez moi - allez vous faire "pendre" ailleurs et faire souffrir quelqu'un d'autre !
Tenez-vous le pour dit !






 



Créer un site
Créer un site